legumes_rotis

© Emilie and Lea’s Secrets

 

Les légumes-racine est le nom donné aux légumes souterrains, même si certains d’entre eux ne sont pas des racines à proprement parlé.

Tout le monde ou presque a déjà cuisiné de la betterave, de la carotte ou encore de la pomme de terre, mais certains légumes-racines ont un peu plus de mal à nous séduire sur les étals des marchés… C’est le cas par exemple du topinambours, du rutabaga ou encore du céleri-rave.
Que ce soit par méconnaissance du produit ou par goût, certains légumes-racines n’ont peut-être jamais passé le pas de votre porte ?

Nous vous proposons ici une sélection de recettes qui pourront peut-être vous faire changer d’avis.

Peut-être vont-elles vous permettre également de découvrir une autre manière de préparer vos légumes-racine préférés ?

Mais avant de les cuisiner…

Comment conserver les légumes-racines ?

La conservation des légumes-racines concerne essentiellement les personnes qui ont la chance d’avoir un potager, et donc un rendement a priori régulier qui pourrait dépasser le rythme de consommation.
Nous autres qui « cueillons » nos légumes au marché les achetons au fur et à mesure de notre consommation, et sommes donc moins sujet à ce soucis de conservation.
Néanmoins, tout le monde est susceptible de se poser ce genre de question à un moment donné (un voisin avec un potager particulièrement généreux par exemple, ou une super affaire chez le primeur du coin).

Idéalement il vous faut les entreposer dans votre cave, il y fait normalement plus chaud que dehors (il faut éviter le gel) mais plus frais que chez vous (12°C maximum) et une humidité suffisante. Placez vos carottes, panais, betteraves, navets, radis, pommes de terre ou encore topinambours dans un bac de sable.
Le renouvellement de l’air ambiant est important pour évacuer la chaleur émise par la respiration des légumes.

Si vous n’avez pas de cave, peut-être avez vous une terrasse ? Si celle-ci est couverte, vos plantes risquent moins le gel (elles profitent de la chaleur émise par votre immeuble, tout en ayant le frais du dehors).
Couvrez le bac de sable pour le protéger, et rentrez vos légumes en cas de températures particulièrement basses.

Si vous avez un jardin vous pouvez également conserver vos légumes-racines en silos. Je suis tombé sur cette vidéo de l’INA, intitulée Protection des légumes en hiver, datant de 1945, qui explique aux agriculteurs comme protéger leur récolte pendant l’hiver.
Le principe du silos, vous le constaterez en regardant la vidéo, n’est pas ce qu’il y a de plus simple à mettre en place, surtout si vous n’avez pas tant de récolte que ça… Mais tout de même intéressant à connaitre.

Je suis tombé sur une autre astuce, un peu plus « moderne » mais nécessitant toujours un jardin : la conservation des légumes-racines dans le tambour d’un lave linge enterré.

La conservation en terre est également possible pour les carottes, navet, panais, topinambour… Qui devront être protégés du gel avec un voile thermique, de la paille ou encore un tapis de feuilles mortes. Il est préférable néanmoins de les récolter aux premiers signes de gel.

Pour aller plus loin nous vous conseillons une lecture plus complète de nos sources :
NaturoSante – Conservation des légumes en hiver
Gerbeaud : Les légumes-racines
Rustica : Récolter et conserver les légumes racines

Cuisiner les légumes-racines

Nous vous proposons une sélection d’idées recettes pour vous délecter de vos légumes-racines.
Cette sélection n’est qu’un échantillon, vous pouvez retrouver toutes les recettes par légumes en cliquant sur les liens ci-après…


 


 

 

 

 



Toutes les recette avec du navet
 

Toutes les recettes de topinambours
 

Toutes les recettes de céleri-rave
 

Toutes les recettes avec de la carotte
 

Toutes les recettes avec de rutabaga
 

Toutes les recettes avec du panais
 

Toutes les recettes avec de la betterave
 

Posté dans : Les dossiers de Végémiam
Mot-clés :