Crepes-aux-abricots-grilles

© Cerises et friandises

Un peu d’histoire…

Le 2 février c’est la chandeleur !
Pour la chandeleur on fait sauter les crêpes, mais cette fête a une origine bien loin de nos « galettes volantes » actuelles…

A l’origine, comme son nom l’indique, la chandeleur c’est la fête des chandelles.

Chez les Romains on fêtait à la mi-février Lupercus, le dieu de la fécondité et des troupeaux. Les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux.

Les Celtes quant à eux, fêtaient Imbolc le 1er février, un rite en l’honneur de la déesse Brigid. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.

En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. Des processions aux chandelles sont alors organisées le jour de la Chandeleur. Chaque croyant récupère un cierge à l’église et doit le ramener chez lui en prenant soin de le garder allumer, signe de protection et longue vie.

Mais alors, vous allez me demander « quel rapport avec les crêpes ? » et bien, nous avons deux versions, qui peut-être sont liées l’une à l’autre. On raconte que c’est le pape Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. On dit aussi que cela viendrait d’une tradition paysanne, tirée d’un mythe ancien qui veut que le blé serait gâté pour l’année si on ne faisait pas de crêpes pour la chandeleur…

Coutumes autour de la chandeleur

Aujourd’hui les processions de chandelles et autres rites dans les champs n’existent plus, mais nous avons conservé cette bonne habitude de faire des crêpes (si c’est pas une preuve de gourmandise ça !)

Néanmoins certaines coutumes perdurent.

Vous avez certainement déjà vu un proche faire sauter la première crêpe avec une pièce dans la main ?
Toujours les paysans, voulant s’assurer d’avoir de l’argent toute l’année, faisaient sauter la première crêpe avec la main droite, en tenant une pièce d’or dans la main gauche.
La pièce d’or était alors enroulée dans la crêpe avant d’être déposée en haut de l’armoire de la chambre par toute la famille jusqu’à l’année suivante.
Enfin, on récupérait la crêpe de l’année d’avant pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu.

Il y a également le Groundhog Day « le jour de la marmotte » ! (peut-être avez-vu le film du même nom, « Un jour sans fin » étant le titre français)
Selon la tradition, le jour de la chandeleur, on doit attendre à l’entrée du terrier d’une marmotte qu’elle veuille bien montrer le bout de son nez. Quand elle sort, si elle ne voit pas son ombre parce que le temps est nuageux, l’hiver finira bientôt. Par contre, si elle voit son ombre, cela signifie qu’il y a du soleil, elle retournera continuer son hibernation car l’hiver va encore durer quelques semaines.

Comme le dit le proverbe : « Soleil de la Chandeleur, Annonce hiver et malheur »

… Et bonne journée bien sur ! (haha)

C’est pas l’tout, mais on veut des crêpes !

Maintenant que vous savez tout (ou presque) sur le sujet, vous pouvez passer en cuisine !

Voici une petit sélection de recettes de crêpes sur Végémiam, et si vous en voulez plus, nous vous invitons à parcourir toutes nos recettes de crêpes du site, vous trouverez forcemment votre bonheur !


Les crêpes au chocolat



Les crêpes aux fruits



Les crêpes version gâteaux




Les crêpes en version salée





Posté dans : Les dossiers de Végémiam
Mot-clés :